HoneyxHoney

Entrez dans l'univers des riches et des pauvres, seriez-vous un(e) employeur ou seriez-vous un(e) Honey ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ema Hihara
Serveuse au maide café/2-B
 Serveuse au maide café/2-B
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 15/08/2010

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Mar 17 Aoû - 11:36

En cette belle matinée ensoleillée, une jeune femme fit son entrée dans l’immense cours du lycée Shitsu, elle s’appeler Ema Hihara. *Comme c’est bien de pouvoir enfin étudier en dehors de chez moi.* Pour la première fois depuis 10 ans, elle ne sera pas enfermée chez elle avec un professeur particulier mais bien dans un lycée avec beaucoup de personne, le mieux dans tout ça c’est qu’elle vivra au dortoir du lycée. Ce matin même, elle repensa a la veille au soir quand c’est parents lui demandai de faire bien attention a elle, sa mère lui offrit une collection de vêtement qu’elle a fabriqué pour cette occasion, elle fut touché bien qu’elle n’aime pas porter de vêtements qui la distingue des autres personnes, elle est du genre naturelle mais là elle fit vite remarqué par beaucoup de personnes, qui ce trouvaient tout autour d’elle. * Pourquoi, j’ai accepté de mettre ça ?* Ema, portait une jolie robe de couleur or avec de la dentelle noir, a ces pieds elle porter une petite paire de talon. Ses cheveux était détaché et bien lisse prés de sa frange ont pu y voir 2 jolie petites barrettes noir avec des petits diamants en or. * Cette robe est trop moulante, si je dois me battre je risque de ne pas être allaise, en plus avec tout ces garçons qui me regarde sa m’énerve.* La jeune femme avança d’un pas rassuré vers le centre de la cours pour allez voir au panneau d’affichage sa classe. * Alors, Ema Hihara … ah trouvait classe 2-B.* Après sa recherche, Ema-chan ce décida a allé s’assoir sur un banc qui ce trouve loin de tout ce monde, elle sortie un livre et le lit en paix. Non loin de là un groupe de garçons l’avaient vu partir prés du banc et ont prit la même route qu’elle pour lui parler. Cette dernière ne l’ai a pas vu arrivai étant donné qu’elle était plongé dans son livre.

C’est quoi ton prénom ma jolie ?

Ema leva une œil de son livre et lui dit
Quand ont est poli ont ce présente avant de demander le nom de quelqu’un. Puis elle retourna dans sa lecture.

Les garçons étaient resté bouche bée face a son répondant, un autre lui demanda.
T’es une master vu ta si jolie tenu chérie ?

Cette fois si elle ne lui dépondit même pas, ce qui fit rire les autres garçons. Ce qui ne plais pas du tout au jeune homme qui prit le livre d’Ema est le balança a terre. A ce moment elle le regarda droit dans les yeux avec un regard noir.

Non ,mais tu te prends pour qui toi ainsi que tes copains ? Vous ne m’intéresser pas alors au revoir Messieurs. Elle se leva pour ramasser son livre mais ces hommes ne le voyer pas comme ça, l’un deux lui saisie le bras.

Reste avec nous ma belle ont va s’amuser toi et moi.

Notre frêle jeune femme lui fit une prise de karaté pour qui la lâche, ce dernier tomba sur l’un de ces amis Dans tes rêves, maintenant partaient gentiment avant que je vous fasse mal les gars. Elle n’avait pas peur d’eux bien au contraire, elle était sur d’elle, bien trop sur d’ailleurs.

Ah oui tu veux jouer à ça !

Il sortie un couteau de sa poche pendant que 3 garçons la tienne fermement. * Je fais quoi moi maintenant, ils sont plus fort que moi.* Le garçon au couteau lui dit

Tu te croyais plus forte que nous, tu va souffrir. Tous les garçons eurent un rire sadique. Ema ferma les yeux pour attendre son sort. * Hé merde, comment je vais faire pour me sortir de là ?*


Dernière édition par Ema Hihara le Mar 17 Aoû - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Kakumei
Serveur au hot club /2-B
Serveur au hot club /2-B
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 27
Localisation : À côté d'un chat je pense

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Mar 17 Aoû - 14:48

C’est vrai que c’est toujours difficile de se lever le matin, en particulier lorsqu’on a travaillé presque toute la nuit. Mais là, pour une fois, pour une raison quelconque, c’est sous les yeux plein de surprise que Béatrice fit la découverte d’une chambre complètement vide. Où peut bien être ce maudit garnement ? Pas bien loin en fait. Et c’est en descendant les escaliers qu’elle put le voir dans la cuisine en train de préparer le petit déjeuner pour lui et sa mère. Aujourd’hui sera pour le moment le dernier petit déjeuner qu’il pourra prendre avec elle malheureusement. Dormir au pensionnat de lui donnera plus l’occasion d’aller la voir au matin pour voir son sourire et avoir sa part de bonheur quotidienne. C’est donc avec ce merveilleux sourire qu’il fut accueillit en se retournant vers elle pour la saluer avant de passer avec elle cet instant magique. Cela l’étonne, c’est la première fois qu’il se rendait compte que ce genre d’événement lui est très précieux et que ça va énormément lui manquer. Mais que voulez-vous, ainsi va la vie et il n’a pas d’autre choix, c’est pour son bien. De plus, il continuera de travailler pour l’aider, que ce soit dans les frais de ses études que pour aider sa mère en lui rendant les charges moins lourdes à supporter. Un dernier biscuit pour la route, un gros câlin à sa mère et voila le petit déjà parti en chevauchant sa moto.

Cela fait maintenant déjà plus d’une heure qu’il est arrivé devant son nouvel établissement mais également devant sa nouvelle maison. Ici il vivra une bonne partie de son temps en dehors de ses cours et de son travail. Pour ce qui est de ses affaires personnelles, celles-ci doivent être déjà dans sa chambre puisqu’il les avait transportés la veille pour pouvoir être plus tranquille le jour J. La moto au parking, le corps au frai dans l’herbe fraiche, protégé des rayons du soleil par les branches de l’arbre au pied du quel il se repose. Il est toujours bon de faire une petite sieste de si bon matin, en particulier lorsqu’il fait beau. Mais voila, pour le bonheur de certain et pour son malheur à lui, un peu de grabuge un peu plus loin le sort avec force de sa petite bulle. Il se redressait sur ses fesses pour regarder un peu partout autour de lui avec ses yeux encore dans la brume. Par ailleurs, sa main gauche se ferma pour venir frotter l’œil du même côté pendant que ses doigts fins se glissèrent dans sa masse de cheveux pour les remettre un peu en état. Doucement il se relevait sur ses deux jambes pour aller en direction de la source de tout ce bordel, ce n’est que peu de temps après qu’il pu apercevoir au loin une bande de délinquant s’attaquer à une demoiselle, qui , d’après les apparences sort de bonne famille. Fin bref, peu importe d’où elle vient, il ne pouvait laisser faire, de plus, c’est vraiment pitoyable de voir tout ces regards posé sur eux sans que personnes ne daignent lui venir en aide au risque d’avoir aussi des ennuis, voir pire. C’est pitoyable et scandaleux, mais quoiqu’il en soit, cela ne fait pas peur au petit qui d’un instant à l’autre se retrouvait déjà au côté de l’un deux avec une main sur son épaule, le regard encore brumeux et une main dans les cheveux, toujours en état d’éveil.

-J’imagine que ce n’est pas votre petit ami, n’est-ce pas ?

Venait-il de demander en regardant la miss avant d’imposer sa marque sur le visage du jeune homme en se saisissant de son arme pour la ranger dans sa poche. Une chose est sûr, ce ne sont pas des personnes de cet établissement, ils n’ont rien des lycées qu’il y a ici. En peu de temps qu’il le fallait, l’un des trois autres gus s’était déjà jeté sur lui pour malheureusement se retrouver sur le sol avec un peu de sang aux lèvres.

-Ne tardons pas trop si vous voulez bien u.U

Un peu blasé de voir ce petit groupe qui se met à l’encercler, c’est sûr que à plusieurs contre une seule personne c’est plus facile. Mais lorsqu’on ne connait pas la bête, vaut mieux être sur ses gardes, ce qui n’était pas le cas. En effet, le petit groupe prit rapidement la fuite sans même prendre le temps de récupérer leur « armes ». Halala, soupir et re soupir. Une main se saisit du bouquin tombé au sol pour le ramasser, se relevant lentement pour se retrouver face à la miss et lui tendre son bien, sa chemise blanche ouverte de quelque bouton au niveau de son col sur laquelle quelque gouttes de sang sièges à la perfection.

-Je suppose que c’est à vous. Prenez en soin et faite attention à la prochaine fois.

Le livre en main de la belle, il ne tardait pas plus longtemps pour faire demi -tour pour déjà repartir en lui adressant un petit signe de la main, baillant au passage de fatigue. Avec son jean noir, sa chemise blanche et son collier aussi sombre que les ténèbres dont la forme et celles de ronces autour de son cou, il n’a rien d’un prince sur son cheval blanc.[i]


Dernière édition par Freya Kakumei le Jeu 19 Aoû - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ema Hihara
Serveuse au maide café/2-B
 Serveuse au maide café/2-B
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 15/08/2010

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Mar 17 Aoû - 20:35

Ema avait toujours les yeux fermer * Ils attendent quoi pour me faire mal* elle ouvrit un œil puis l’autre pour enfin apercevoir qu’un jeune homme vient mettre une main sur l’épaule d’un de ces agresseurs, puis demanda a l’un deux une question plus qu’évidente

J’imagine que ce n’est pas votre petit ami, n’est-ce pas ?

La jeune femme le regarda a son tour dans les yeux, et lui dit : Quel sens de l’observation, en même temps je ne pense pas que si c’était mon petit ami il me menacerait avec un couteau et que ces toutous me tiendrais de chaque côté pour m’empêcher de bouger.

Ema avait perdu sa bonne humeur matinale a cause d’une bande de pacotille et d’un sauveur étrange, le pire dans tout ça c’est que parmi tous ce beau monde la seul personne qui est venu l’aider c’est lui, les gens étaient devenu si froussard. * Il se bat plutôt bien, ce gars !* celui qui la menaça avec le couteau était déjà a terre, puis elle vit l’autre lui sauté dessus mais vite ce retrouvais a terre aussi * Et j’allai me faire battre par ça ! Ils sont pitoyables.*

Ne tardons pas trop si vous voulez bien u.U

Ema rigola intérieurement en voyant ça façon de parler, * Il les provoque en plus, c’est qui ce garçon ? * Le regard d’Ema était devenu noir en les voyant l’encercler. Elle les regardait droits dans les yeux

Dite les gars, c’est votre mode d’opération d’attaqué quelqu’un a plusieurs ça devient lassant. Son regard était à nouveau plongé sur l’inconnu. Ah est vous aux cheveux rouge battait les c’est lâches.

Ema ce mit à rire en voyants le petit groupe de garçons partir en courant sans même que son « sauveur » n’avait pas bougé d’un pouce. * C’était quoi ça ? Ils ont eux peur de lui ? Et l’autre qui soupir deux fois en plus.* La jeune femme le regarda s’approché pour s’emparais de son livre est le lui tendre !

Je suppose que c’est à vous. Prenez en soin et faite attention à la
prochaine fois.


Merci pour votre aide et aussi pour le livre mais j’aurais très bien pu me débrouiller toute seule.

Elle lui prit doucement le livre des mains pour le ranger dans son sac, Ema était une jeune femme qui n’aimait pas devoir demander de d’aide a quelqu’un surtout a un homme, elle le vit faire demi-tour pour partir sans oublier de lui faire un signe de la main, elle le trouvait bien habiller, mais surtout avait remarqué du sang sur le col de sa belle chemise blanche. Elle marcha d’un pas rapide pour le doublé, puis se planta devant ce dernier pour l’empêcher d’aller plus loin. Elle s’inclina devant lui

Je m’appelle Ema Hihara enchanté de vous rencontré, j’aimerai savoir le nom de mon sauveur. * Rah j’ai horreur de dire ce mot* puis la jeune femme s’approcha de lui pour montré son col. Vous avez du sang sur votre col, vous auriez du faire plus attention en vous battant. En plus du coup je vous dois une faveur alors je laverais cette chemise. * Enfin, ça doit pas être compliqué à laver.*

La jeune femme le regarde a nouveau droit dans les yeux, avant de partir s’installer prés d’un arbre a l’abrie des regards des autres. Elle n’avait plus l’habitude d’être entourer de gens mis a par son cousin et sa meilleure amie, elle n’avait personne sauf un grand vide a l’intérieur d’elle. Cela dur depuis 10 ans maintenant elle est libre, et fera tout pour le rester, Ema pourra enfin être elle-même mais surtout ne plus obéir et se laissé faire. Notre petite Ema prit à nouveau son livre mais ne trouva plus la photo qui était dedans, elle se leva rapidement et parla tout au haut sans faire attention.

Non, ou est t’elle passée ce n’est pas vrai, faut que je la retrouve !


Dernière édition par Ema Hihara le Mer 18 Aoû - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Kakumei
Serveur au hot club /2-B
Serveur au hot club /2-B
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 27
Localisation : À côté d'un chat je pense

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Mar 17 Aoû - 21:55

La meute de loups doit être maintenant bien loin la queue entre les jambes. Halala, quelle bande de froussard, des faibles ça c’es sûr. Non pas pour leur manque de force, mais pour leur faible courage. Des pourris rien de plus, tout leurs gestes l’avaient prouvé. Quoiqu’il en soit, ce n’est qu’une histoire ancienne maintenant, ce qui est fait est fait, ils ne sont plus là et la miss est de nouveau tranquille. Par ailleurs, cette fille, comment pouvait-elle se permettre de leur parler ainsi sur ce ton alors qu’elle venait de ce faire agresser. Certes, elle est peut-être forte, dans la situation qu’elle était, elle n’avait pas vraiment son mot à dire, en particulier pour les insulter ou donner un quelconque ordre. Espérons que le pauvre ne retombe pas sur elle d’avantage, c’est un coup à ce qu’elle se décide à lui donner un autre ordre, bien qu’il avait exécuté le premier sans faire attention à elle. D’un pas rapide la miss en question se retrouva devant lui, lui bloquant ainsi le passage sans qu’il ne puisse faire autre chose que s’arrêter et la regarder. Elle se présenta à lui pour l’inviter à en faire de même, que doit-il faire ? Lui répondre ou l’ignorer ? Une bien belle question que nous avons là, c’est un coup à froisser la belle, mais dans un sens, il ne lui avait rien demandé en retour. Sa main se glissa derrière sa tête, ses doigts se mêlant à ses cheveux avant de pencher sa tête sur le côté et de la fixer un moment.

-Freya, enchanté.

Il ne dit rien de plus que son prénom, d’ailleurs il ne put ajouter quoique ce soit d’autre puisqu’elle lui fit remarquer les quelques tâches de sang sur sa chemise. Son regard se posa sur ces marques, celles-ci sont loin d’être les siennes, ce sang n’est pas le sien. Lui devoir une faveur ? Laver sa chemise pour ne plus lui être redevable ? Il n’a rien demandé. Mais à peine le temps d’ouvrir la bouche pour pouvoir lui répondre qu’elle n’était déjà plus là, déjà parti un peu plus loin pour retrouver le calme qui lui appartenait un peu plus tôt. Bon bah pas grave, ce sera pour une prochaine fois. De toute manière si elle veut laver la chemise, il faudra bien qu’elle vienne la chercher tôt ou tard. À ce moment là il pourra lui expliquer que ce n’est pas nécessaire.

Partant donc chacun de leur côté, il allait pouvoir continuer sa sieste qui par malchance avait été interrompu. Mais voila, encore une fois il faut que le hasard le rappel une nouvelle fois à l’ordre dans un cri qui ressemble presque à un appel au secoure. Allez savoir pourquoi, il s’est dirigé inconsciemment vers la source de cette voix en détresse, s’étonnant encore une fois de retomber sur la petite qu’il venait de sauver un peu plus tôt. Lui qui pourtant ne voulait pas retomber sur elle pour avoir un peu de douceur au lieu d’une voix qui semble plus l’agresser qu’autre chose, le voila de nouveau avec elle. Il s’approchait donc de la miss , sa main droite dans la poche de son pantalon tandis que celle de gauche caresse la chaine de ronce noir qu’il a autour du cou.

-Que ce passe-t-il cette fois ? Qu’avez-vous perdu ?

Car oui, il semblerait qu’elle ai perdu quelque chose cette fois. Mais de quoi s’agit-il, là il l’ignore totalement. Pour cela, il offre cette fois-ci encore son aide à la miss sans rien demander en retour, cachant cette fois-ci du mieux qu’il le peut la tâche de sang pour qu’elle n’y pense pas d’avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ema Hihara
Serveuse au maide café/2-B
 Serveuse au maide café/2-B
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 15/08/2010

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Mer 18 Aoû - 14:55

Ema était toujours debout l’idée de voir cette photo perdu lui fit très mal, elle s’imaginer tout est n’importe quoi * Si une fille l’avait trouvais et la gardai pour elle NON c’est pas possible, ou encore si l’un de ces gars l’avait prit avec lui* La pauvre jeune femme ce demandait comment elle allé la retrouver. En priorité elle devait ce calmer ensuite elle devra chercher là ou c’est passé la bagarre , tout d’un coup elle repensa au jeune homme qui l’avait aider * Il s’appelle Freya ! J’ai était trop dur avec lui tout a l’heure, mais bon c’est un homme alors, je ne vais pas me laissé faire.* puis elle lui devait une faveur d’ailleurs elle devrait le retrouver pour lui demander sa classe, comme ça cela sera plus simple pour lavé sa chemise.

-Que ce passe-t-il cette fois ? Qu’avez-vous perdu ?

Elle se retourna pour voir la personne qui lui parler et fut surprise de revoir son sauveur.* Freya-San pourquoi est t’il là ? * ses yeux était plongé sur le beau jeune homme puis sur la tâche de sang qui voulu cachet au mieux

Encore vous Freya-San, vous venais toujours au secours des demoiselles en détresse. Elle ne sut retenir son rire * Rah pourquoi je ris moi* elle s’approcha de lui pour mieux caché la tâche de sang. Comme ça c’est mieux personne ne la verra. J’ai perdu une photo qui est très précieuse pour moi. Dessus il y a une personne que j’aime beaucoup Kazuki. Je dois la retrouver au plus vite avant qu’une autre personne la prenne où ne la jette.

La jeune femme se dirigea donc vers le banc où elle se trouvée peut de temps avant sans oublier de saisir le bras du jeune homme pour qu’il la suive. Arrivée à l’ endroit de départ, elle lâcha le bras de Freya-San et lui dit

Vu que vous êtes là, vous allé pouvoir m’aider à la retrouver enfin si cela ne vous dérange pas.

Bien entendu elle attendait une réponse négatif du jeune homme * pourquoi il m’aiderait, il ne me connaît même pas, en plus il doit me trouvé insupportable* Son regard était posé sur le banc elle n’osé plus regarder, le jeune homme en face elle avait honte d’elle. Ema n’aurait jamais imaginée que son premier jour dans ce lycée ce passerai comme cela, elle aurait aimé savoir ce débrouiller toute seule sans devoir demander de l’aide a quelqu’un. Elle espérait que la prochaine fois c’est elle qui sauvera quelqu’un d’une mauvaise situation. Tout ces problèmes ont commençais a cause de cette bande de garçons, elle aurait du être plus vigilante face a eux, c’est des hommes après tout ils sont capable de tout en plus a cause de sa tenu elle ne pouvait pas bien ce battre mais il faut dire aussi que malgré tout c’est une femme et que face a plusieurs hommes en même temps elle ne peut pas tous les battre. * Si il n’était pas venu m’aider, que me serai t’il arrivé ?* Elle se décida à lui demander sans pour autant détourné son regard du banc

Dites si vous ne serai pas venu m’aider, que me s’aurai t’il arrivé ? A cette instant, elle le regarda a nouveau dans les yeux pour tenté de voir son expression face a cette question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Kakumei
Serveur au hot club /2-B
Serveur au hot club /2-B
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 27
Localisation : À côté d'un chat je pense

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Mer 18 Aoû - 17:15

En entendant le rire de la demoiselle suite à sa remarque, un léger sourire s’empara des lèvres du jeune homme tout en restant le plus discret possible. Venir au secours des demoiselles en détresse ? Ce n’est pas qu’il le fait tout le temps ou pour attirer les regards, encore moins pour faire bonne impression, c’est simplement qu’il a été élevé ainsi. Disons que sa mère lui a toujours répéter de nombreuses fois qu’il doit respecter la gente féminine, et puis, pour d’autre raison il se doit de les protéger comme il le fait à sa manière pour sa mère. Pour en revenir à la situation, avant qu’il ne puisse réagir, la belle s’était approché pour couvrir ce qui doit être cacher aux yeux des autres, c’est vrai que paraitre avec du sang ici et là n’est pas très banal, quoique…Enfin bref, il a eut la réponse à sa question. Ce qu’elle vient de perdre est une photo, celle d’une personne très cher à ses yeux on dirait bien. Un homme prénommé Kazuki d’après ce qu’elle vient de lui dire. Qui est cette personne ? Il l’ignore totalement, que représente-t-il pour elle ? Qui est-il et quel genre de relation entretiennent-ils ? Alors là, plein de question qui pourtant ne le regarde strictement. Ca doit être quelqu’un de bien particulier pour qu’on ressente la peur de se faire prendre une photo de lui, de là à craindre qu’on la prenne ou la jette, c’est bien spécial. Puis, sans encore pouvoir dire un mot, elle le tira avec elle par le bras pour le ramener à la scène du crime, le lieu de cette fameuse rencontre. Il pencha la tête pour la regarder une fois son bras relâché, la fixant un instant avant de la voir détourner son regard.

-Si je suis venu, c’est pour vous aidez et non me moquer de vous.

Seul réponse qui peut paraitre froide, voir menaçant ou agressive. Mais c’est sa façon d’être. Il n’attendit rien d’autre de sa part pour commencer à débuter la recherche, ne sachant pas du tout à quoi ressemble la personne de la photo. Est-ce un homme ou une femme d’ailleurs ? Il ne le sait pas non plus. Perdu dans sa recherche, la voix de la miss l’obliger à se retourner vers elle pour faire face cette fois-ci à son regard, écoutant attentivement sa question. Hum, la belle est inquiète sur ce qui aurait pu lui arriver un peu plus tôt ? Et bien, le petit ne va pas lui cacher ce qui aurait pu se passer, ainsi elle saura qu’à l’avenir que peu importe notre force et notre confiance en soi, il sera toujours difficile devant un nombre trop important. Il ne doute pas de sa force et de son esprit combatif, mais il espère qu’elle comprendra ce qui l’a amené dans ce genre de problème. C’est certes leurs fautes à eux, mais n’y est-elle pas aussi pour quelque chose ? Outre que son physique qui faut bien avouer est assez désirable.

-De bien malheureuses choses.

Déclara-t-il de son regard améthyste. Doucement il s’approchait de la belle pour la faire reculer vers le banc afin que l’arrière de ses jambes rencontre la matière et qu’elle finisse par s’asseoir au rythme de l’avancée de son sauveur. Son regard plongé dans le sien, son sourire presque inexistant, une lueur bien particulière encré dans l’océan.

-Ce n’étaient pas des lycéens, cela s’est vu directement dans leurs manières de procéder. Des gens comme eux ne se seraient pas gêner pour vous déshabiller en déchirant vos vêtements avec leurs armes.

D’un doux et délicat mouvement de sa main droite, le bout de ses doigts ne firent qu’effleurer le tissus de son vêtement, commençant par son col jusqu’à la naissance de sa poitrine. -Ils auraient commencé par –là pour ensuite descendre jusqu’ici. Il accompagné sa voix dans ses gestes, descendant le long de son ventre du bout de son index sans la toucher une seule fois pour en arriver sur son nombril.

-Bien sûr, votre sous-vêtement serait parti avec le reste sous la lame pour mettre à nue ce qu’il cache. Pour ce qui est de la suite, le bas de votre robe ainsi que votre lingerie auraient trépassé pour leurs permettre une plus grande facilité afin de faire ce qu’ils avaient à faire.

Son regard ainsi que sa tête avaient suivit sa main dans sa descente avec de revenir jusqu’à elle et relever le visage de la miss avec le bout de son index sous son menton. Un petit sourire en coin pour la rassurer et la détendre un peu de ce qu’il venait de lui dire.

-Je pense qu’il est inutile que j’en dise d’avantage, n’est-ce pas ?

Petit sourire en coin, il la libéra en s’écartant d’elle pour reprendre sa recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ema Hihara
Serveuse au maide café/2-B
 Serveuse au maide café/2-B
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 15/08/2010

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Mer 18 Aoû - 23:26

La jeune femme ce posait trop de questions l’idée que ces hommes la touche ou lui face des choses lui fait froid dans le dos. Les pensés d’Ema s’estompa quand le jeune homme lui dit qu’il était venu pour l’aider et non ce moquer d’elle. Pouvait-il encore exister des hommes comme lui dans ce monde ? * sa voix parait si froide mais en même temps m’apaise, je ne le connais pas mais malgré tout je lui fais confiance.* Elle ne put s’empêchait de lui dire tout doucement.

-Merci

Après cela Ema attendait une réponse vis-à-vis de ce qu’aurai pu lui arrivé s’il n’était pas intervenu. Ce dernier lui dit "De bien malheureuses choses" elle sursauta en remerciant le ciel qu’il soit venu pour elle. Plus le jeune homme s’approchait d’elle, plus la jeune femme reculait jusqu’as s’asseoir sur le banc dur et froid. Elle ne put éviter le regard de son sauveur, elle était comme envouté ses yeux ne le lâchas pas d’une semelle. Ses moindres gestes ou paroles entré en elle. Il commença son récit cette dernière l’écouta avec attention.

-Ce n’étaient pas des lycéens, cela s’est vu directement dans leurs manières de procéder. Des gens comme eux ne se seraient pas gêner pour vous déshabiller en déchirant vos vêtements avec leurs armes.

Un frisson parcourra la jeune Ema. Elle ne put s’empêchait de lui dire.
-Je ne m’en suis même pas rendu compte. Il faut dire aussi que ça fait longtemps que je ne ... Elle ne finit pas sa phrase puis soupira. Non rien oublier ce que je viens de dire

Elle vit ensuite le jeune homme bougé sa main pour effleurai la robe qu’elle porter * Que va-t-il faire ?* Ema eu très vite sa réponse car ce dernier lui monta avec des gestes et quelques mots, elle ne put s’empêché de faire le même parcoure que lui ensuite il lui dit

-Bien sûr, votre sous-vêtement serait parti avec le reste sous la lame pour mettre à nue ce qu’il cache. Pour ce qui est de la suite, le bas de votre robe ainsi que votre lingerie auraient trépassé pour leurs permettre une plus grande facilité afin de faire ce qu’ils avaient à faire.

A cette instant la jeune femme ne pensé plus a rien d’autre que l’image de son passé ou cet homme avait tenté de lui faire la même chose que ces hommes tout cela la dégouta. Tout d'un coup son regard deviens vidé de toute émotion on ne vie plus la moindre étincelle. Un flash back lui revient en tête :

Une petite fille de 7 ans était en larmes en demandant le droit de partir et qu’elle ne dirait jamais rien a personne, puis ensuite elle vit apparaitre un homme qui la tapa a plusieurs reprise puis la poussa contre le mur. Ce dernier sortie un couteau est lui déchira ses vêtements de petite fille. Ema reprit ces esprits et ne pensa plus à la suite. Quand elle regarda devant elle, la seule chose qu’elle voyer était le visage de son sauveur qui lui tenait son menton. Il lui affichait un petit sourire en coin certes mais qui la rassura énormément.

-Je pense qu’il est inutile que j’en dise d’avantage, n’est-ce pas ?

-Vous avez tout à fait raison Freya-San.

Elle lui adressa un regard doux mais a la fois plein de tristesse, ce dernier la lâcha est continuer ses recherches. Quand a Ema, elle se releva pour chercher elle aussi la photo perdu. Elle reprit un aspect neutre son regard était de nouveau normal avec en prime un tout petit sourire, elle regardait partout mais aucune photo, a certain moment elle regardait le plus discrètement possible le jeune homme pour ne pas qu’il le remarque. Elle le trouvait mystérieux, elle voulait en savoir plus sur lui mais il ne pas croire qu’elle va le lui montré, jamais elle n’osera s’approcher de lui même d’aucun homme d’ailleurs, elle ne veut pas souffrir.

-Rah si je ne la retrouve pas, je sens qu’il va me tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Kakumei
Serveur au hot club /2-B
Serveur au hot club /2-B
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 27
Localisation : À côté d'un chat je pense

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Jeu 19 Aoû - 1:02

Le regard perdu et lointain de la belle faisait presque frémir intérieurement le jeune homme qui pour une raison inconnu, s’inquiétait pour elle, mais là, c’est inconsciemment. Peut-être que sa façon de lui faire comprendre les choses lui a rappelé de mauvais souvenir dont elle n’aurait pas voulu revoir. Il ne saura rien tant qu’elle ne le lui dira pas, pendant ce temps là, il venait de reprendre sa recherche et elle en fit de même dans son coin. Encore une fois il put l’entendre rouspéter, c’est à croire que cette photo a réellement une grande valeur mais qu’en plus de ça, qu’elle ait peur de la personne dont l’âme est à jamais gravé dessus. Qui peu bien être cette personne, sérieusement ? Plus ça va et plus il se pose des questions sans trop savoir pourquoi, après tout, il s’en fout un peu, ça ne le regarde pas. Tout ce qui l’importe pour le moment c’est d’aire la belle pour qu’elle soit plus tranquille et qu’elle cesse de stresser ainsi, on dirait qu’elle porte un énorme poids sur ses épaules et il aimerait l’aider à apaiser cette charge. Mais voyez-vous, il ne peut se permettre de s’immiscer ainsi dans la vie des autres, il n’en a pas la permission et il n’est certainement pas assez fort pour pouvoir ce le permettre, du moins c’est ce qu’il pense au plus profond de lui. Peut-il réellement venir en aide à quelqu’un d’autre s’il n’arrive déjà pas à se sortir lui-même de certain chemin ? Peu importe, là n’est pas le plus important, ce qu’il doit a tout prix faire c’est retrouver le bien le plus précieux de la petite Ema, enfin, c’est de cette manière qu’il interprète la valeur de cette photo.

Il ne disait pas un mot de son côté et il en fut de même chez la belle, c’est en très peu de temps que le silence devint l’atmosphère qui les entours tous les deux, tellement concentré dans leurs recherches. C’est à croire qu’entre eux, les mots n’ont pas lieux d’être, qu’ils n’ont rien d’autre à ce dire après ce qu’il vient de se passer, après ce qu’il vient de lui expliquer. A-t-elle su tirer la morale de ce qu’il a voulu lui faire comprendre dans sa manière de procéder avec elle ? Il l’ignore, mais il espère que c’est le cas et qu’elle saura éviter ce genre de situation si jamais ça devait une nouvelle fois arriver. Revenant à cette délicieuse aventure qui se montre assez embêtante de si bon matin, c’est sur le sol qu’il était en train de se pencher pour fouiller un peu partout. Ses genoux en contact avec la pierre ainsi que la paume de ses mains, son regard scruta les horizons, balayant les détails insignifiants. L’objet de convoitise ne pas être si loin que ça, si elle l’avait avant son agression, ça signifie forcément que c’est entre son arrivé ici et son retour au calme que la disparition a eu lieu. Mais là on s’en va trop loin sur les explications de détective et les logiques incompréhensible et inutile. Une chose est sûr, elle n’est pas bien loin. Par ailleurs, il pouvait ressentir quelque regard se poser sur lui, sur son dos, sans qu’il ne sache parfaitement de qui il peut venir. Ici, un grand nombre de personnes défilent sans prendre attention à ce qui se passe, c’est assez dégoutant et pitoyable. En sentant se regard il se tourna légèrement pour poser la lueur de ses yeux discrètement sur la miss pour voir si elle est toujours là, si elle ne s’est pas égarer ailleurs pour s’attirer d’autres ennuies.

Pour lui mais aussi pour d’autre en particulier, vous ne pouvez vous imaginer la magnifique vue qui s’expose avec tant de charme et d’élégance. La position de la demoiselle et fait fondre plus d’un, une bonne partie des passant doivent être en train de fantasmer dans leur coin en s’imaginer des scènes plus qu’obscènes les uns que les autres. Mais que voulez-vous, voir ainsi une telle personne se mettre à genoux et les courbes arrières qui offrent une vue plus que désirable, y a de quoi donner envie. Mais heureusement pour elle que sa robe l’aide beaucoup, ce rend les détails bien plus mystérieux. Tellement perdu et affolé qu’elle ne fait pas attention à ce qu’elle fait, ça doit être vraiment important. En y pensant, le jeune homme commençait à vouloir y mettre toute son énergie et son âme pour retrouver cette partie de son cœur en la voyant ainsi perturbée. Il allait se retourner dans son coin lorsque ses yeux furent éblouit par une sorte de reflet des rayons du soleil n peu plus loin et en hauteur. D’instinct et sans trop chercher à comprendre, il s’était relevé pour disparaitre des horizons, éloigné de la place où se trouve Ema. Ce qu’elle recherche n’est pas là-bas mais bel et bien dans cet arbre, le vent a du la transporter jusqu’ici. C’est sans difficulté qu’il parvint à grimper entre les branches et les feuilles pour se maintenir à l’une d’entre elle avec tout le poids de son corps. Par le plus grand des hasards, il avait fallut qu’elle aille se percher en bout de branche hein ?! Aller en haut ce n’est pas difficile, mais pour le reste, c’est une autre histoire. Il s’avançait doucement et lentement pour bien tendre la main, mais en bout l’épaisseur diminue et la résistance qui va avec aussi. Du bout des doigts il parvenait à ressentir la matière du papier, mais son corps c’est la gravité qu’il ressent parfaitement. La branche céda sous son poids. Mais avant que la photo ne s’échappe dans le vent il était parvenu à se propulser un peu plus en avant pour l’attraper au vol avant de rencontrer le sol avec assez de violence. Ce n’est pas sans dégâts qu’il va s’en tirer, griffure et égratignure, il n’a toutefois rien de casser, juste quelque marque au visage, aux bras, aux jambes, un peu sur le torse et une dans le cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ema Hihara
Serveuse au maide café/2-B
 Serveuse au maide café/2-B
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 15/08/2010

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Jeu 19 Aoû - 12:01

Si Ema ne retrouvait pas cette photo, elle serait sans doute décapiter sur place par Kazuki. Ce qu’elle n’as pas dit a son sauveur c’est que cette photo n’était pas la sienne mais celle de son cousin mais le pire dans tout ça c’est que dans cette photo il est travestie en fille. En repensant a la photo elle eu un fou rire monumentale.*Si quelqu’un la retrouve je ne donne pas chère de ma peau.* Ema était beaucoup trop concentré dans ces recherche pour parler avec le jeune homme elle aurait aimé lui poser des questions mais n’osa pas car ce dernier était trop occuper à chercher ce qu’elle avait perdu. *J’aurai du lui dire que cette photo n’était pas si importante.* C’est vrai qu’elle a paniquer trop vite avec sa photo perdu, son cousin a l’habitude de passé pour un fou, il aurai était capable de ce déguisé comme cela pour faire l’idiot. Ema était contente qu’un beau jeune homme l’aide autant à retrouver ce bien mais elle ce demander pourquoi il l’aider elle, il y avait tellement de filles qui aimerais être aidé aussi. La jeune femme vit toutes ces autres femmes le regardais du coin de l’œil, elle aussi le regardait mais pas comme ces filles qui bavé sur place non elle c’était de l’admiration ainsi que l’aura qu’il dégagé sans oublier sa beauté, il faut dire que c’est un très beau jeune homme. * Je n’avais pas remarqué qu’il était si beau mais a quoi je pense là* elle tourna sa tête dans tout les sens.

La jeune femme ce sentait épier de tout les côtés mais s’en foutée royalement, elle était beaucoup trop occuper dans ces cherches. Ema était a quatre patte a terre entrain de regarder un peu partout. * Bizarre j’ai comme un mauvais présentiment.* A cet instant elle ce retourna vers son sauveur Freya-San , en le voyant sur l’arbre elle ne put s’empêchez de ce leva pour allé près de lui et de crier

-Freya-San faite attention a vous.

Si le jeune homme était blessé, elle s’en voudrait beaucoup tout sa a cause de cette photo, non plutôt de ces garçons qui l’ont emmerdé. Ema ce promis de ne plus chercher de problèmes a plus fort qu’elle ou de leurs adressé la parole. Quand tout un coup un craquement ce fit entendre une branche avait cédé, Ema avait peur pour le jeune homme ce dernier attrapa la photo en plein vol puis retombas avec fracas sur le sol dur et froid.

-Freya-San!

La jeune femme courait jusqu’as lui pour voir si il allé bien elle ne put s’empêcher de pleuré étant donné que c’était de sa faute. Vous avez mal quelque part en le regardant de plus près elle vit qu’il avait quelques blessures mais rien de cassé a cette instant elle sortie de son sac des pansements puis cherchait de quoi frotté ses blessures avec de l’eau, vu qu’elle ne trouva rien elle déchira un morceau de sa robe et y mis de l’eau puis elle lui frotta doucement le visage elle continua sa route vers son cou puis lui demanda.

-Où êtes vous encore blessé ? Pour que je vous soigne.

Elle avait complètement oublié la photo elle ne pensé plus qu’au jeune homme blessé. Son regard était plongé dans celui de Freya-San, elle lui toucha le visage avec sa main est lui dit

-Vous n’airiez pas du faire ça, votre vie est plus importante que cette stupide photo, je n’aurai jamais du vous demander de l’aide regardait votre beau visage il y a des égratignures et ... A ces mots elle se stoppa la jeune Ema se rendit compte de ce qu’elle venait de lui dire elle se leva, se retourna pour être dos au jeune homme et rougie légèrement. * Pourquoi j’ai dit ça moi, c’est sans doute a cause du choc oui surment.* Elle resta toujour dos a lui pour lui demander une dernière chose

-Quesque je peux faire pour vous remercier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Kakumei
Serveur au hot club /2-B
Serveur au hot club /2-B
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 27
Localisation : À côté d'un chat je pense

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Jeu 19 Aoû - 12:48

Perché là haut, il lui avait bien semblé entendre le son d’une voix avant que la branche ne cède et qu’il rencontre le sol dans une belle chute. Le plus important est qu’il ait réussi à récupérer cette fameuse photo dont la miss avait peur de perdre. Mais s’agit-il bien de cette photo ? Ignorant le continue réellement de ce qu’elle recherche, il existe qu’un seul et unique moyen pour le savoir, c’est de lui demander directement la confirmation. Par ailleurs, où est la propriétaire de ce bout de papier ? Pas bien loin, elle accourait jusqu’à lui avec un visage vraiment étonnant. Pourquoi a-t-elle y a-t-il des larmes qui coulent le long de ses joues ? Est-ce pour lui qu’elle pleure ? Avait eut-elle peur pour lui ? Là le pauvre enfant est totalement perdu par ce qu’il vient de voir. Autant la chute avait été effrayante autant que le visage en larme de cette demoiselle le trouble. Vraiment, il n’y a pas lieu de verser des larmes pour lui alors qu’il va parfaitement bien, ce n’est pas trois quatre égratignures ici et là qui vont l’abattre. Il n’a rien de casser, il peut encore tenir debout sans aide, mais là, en l’occurrence il est encore assis sur le sol le dos en appuie contre le tronc de l’arbre. Il lui souriait en coin pour le faire signe de ne pas s’inquiéter d’avantage pour lui, qu’il y a surtout eut plus de peur que de mal. Mais allez dire ça à une fille qui vient de voir un inconnu se blesser pour elle alors qu’elle n’a rien demandé, maintenant elle va croire que c’est de sa faute alors que ce n’est pas exactement le cas.

-Ce n’e…

Il n’eut le temps de dire quoique ce soit pour ce défendre qu’Ema venait de mettre sa robe dans un état assez perturbant, préférant le soigner lui que de faire plus attention à ses vêtement, c’est assez particulier et pour une raison quelconque, ce geste atteint lentement l’enfant qui ne peut s’empêcher de garder un sourire en coin. C’est une personne vraiment particulière celle-là, de plus, elle à l’air de faire plus attention à lui qu’à la photo qu’elle recherchait tant jusqu’à maintenant. Il ne savait plus quoi dire sur le moment, préférant se laisser quelque instant en ressentant le bout de ses doigts en travers du tissus humide qui se frotte doucement sur les quelques plaies. En l’entendant il ne put que sourire, mais certains de ses mots le dérangèrent un peu. Pas les compliments sur son visage, mais le fait qu’elle parle ainsi de sa vie, il ne risquait pourtant rien, ce n’est pas ça qui aurait pu le tuer. Malgré tout, l’attention qu’elle portait à son égard en ce moment même lui fessait un peu chaud au cœur, s’apaisant en peu en la regardant faire. La pauvre en était même troublée par ses propres mots qu’il se retourna pour lui laisser une vue sur son dos un bon moment avant que sa voix ne se fasse une nouvelle fois entendre pour lui poser une question bien étrange. Instinctivement il se releva sur ses jambes en restant en appuie contre l’arbre, la photo entre ses doigts et son autre main qui se pose sur l’épaule qui est à son opposé.

-Me remercier ? Je n’ai rien fais qui demande des remerciements, je n’en attends pas. J’ai fais ça par pur caprice, rien de plus.

Il se décollait du tronc pour se mettre à s’avancer lentement dans sa direction avant de passer à côté d’elle et de poser la photo dans l’une de ses mains. Maintenant c’est lui qui se retrouve dos à elle, mais pas pour très longtemps puisqu’il se retourna pour croiser son regard un bref instant.

-Si vous y tenez tant, je veux un sourire plutot que des larmes sur ce visage.

C’est avec un petit sourire qu’il lui adressait ces quelques mots. Sincèrement, il n’attend pas de remerciement, il n’est pas de ce genre de personne à faire quelque chose pour en avoir en retour. Il préfère lui dire que c’est pour lui qu’il l’a fait et non pour elle pour qu’elle ne perdre pas son temps et son énergie à vouloir lui en être redevable. Bien évidement, il a encore plein d’autre égratignure sur son corps mais il n’en dira rien, cela n’est pas nécessaire de l’inquiéter d’avantage n’est-ce pas ? Pour cela, c’est à croire que cet enfant reste toujours seul au plus profond de son être puisque qu’inconsciemment il commençait déjà à s’éloigner une nouvelle d’elle après lui avoir rendu service.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ema Hihara
Serveuse au maide café/2-B
 Serveuse au maide café/2-B
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 15/08/2010

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Jeu 19 Aoû - 20:04

La jeune femme était toujours dos à lui attendant sa réponse, quand il lui dit qu’il n’attendait rien d’elle cela l’étonné, mais quand il ajouta que c’était par pur caprice elle ne comprit pas.

-Pur caprice vous dite ? A quoi pouvez vous pensé, ont ne ce connait pas et vous m’aider a 2 reprises. Faite attention a vous, je ne veux pas que vous souffrez par ma faute.

Le jeune homme venait de passé devant elle en lui donnant la photo, elle la tenait fermement pour éviter de la perdre une nouvelle fois, à présent c’est la jeune femme qui voyer le dos de son sauveur. Quand ce dernier se tourna vers elle leurs regards ce croisa Ema continua de la regardais, ce dernier lui dit qu’il voulait la voir sourire plutôt que pleuré avec un petit sourire qui était le seul à avoir. Elle décida de faire comme il lui avait demandé, avec une de ces mains elle frotta les quelques larmes qui lui resté et lui adressa un beau sourire. L’homme qui l’avait aidé commençait à s’éloigner, mais la petite Ema ne le voulais pas, elle lui cria fort pour le forcer a ce retourner

-FREYA-SAN attendez moi

Elle marcha d’un pas rapide pour ce retrouver a sa hauteur, plusieurs personnes ce retourner sur son passage, certains la dévisager a cause de sa tenu déchirais, d’autres aurai aimé être a la place de l’homme qu’elle venait d’appelé ou encore un qui s’approcha d’elle d’un peu trop près qu’elle ne le vis pas arrivé

-Vous allez bien mademoiselle ? Vu votre tenu, il c’est passé quelque chose ? Vous voulez de l’aide. Cet homme lui fit un grand sourire qu’elle trouvait louche même plutôt malsain, elle s’inclina face a lui pour lui dire

-Merci mais tout va bien, le jeune homme devant vous ma déjà aider puis le reste ne vous regarde pas alors au revoir.

Elle le regarda droit dans les yeux pour lui faire comprendre de ne pas insisté ce qu’il comprit assez rapidement étant donné qu’il partie aussitôt, la personne qui avait bloqué sa route était partie à présent elle était en face de ce jeune homme si froid mais en même temps si mystérieux.

-Malgré le faite que vous ne voulez rien en retour je veux faire une chose pour vous. Si un jour vous avez besoin d’aide faite moi signe elle lui sourie. Sans me venté on me remarque facilement non par mon physique mais par ma couleur de cheveux a ses mots Ema toucha ses cheveux.

Pendant un instant elle se demander si elle avait bien fait de lui proposer son aide en cas de problème, * il voudrait peut être pas de mon aide si un jour il en a besoin.* Elle le regarda dans les yeux et décida de lui montré la photo.

-Comme vous pouvez le voir Freya-San sur cette photo ce trouve Kazuki il c’est déguisé en fille pour me faire rire, c’est pour cela que je tiens a cette photo. Je ne voulais pas que quelqu’un la trouve car c’est un élève de Shitsu, il ma demander de la ramener donc si un jour vous le rencontré ne lui dite pas que vous l’avait vu.

La jeune femme se livré beaucoup trop au jeune homme, près de lui elle se sent en sécurité mais cela la déranger fortement. Elle n’aime pas être proche des hommes. * Je vais tout faire pour ne pas montré que je commence a l’apprécier.* Elle ne le regarda plus dans les yeux son visage deviens neutre sans la montre expression.

-Je pense que je vais partir à présent, je allé dans le dortoir pour me changer Au revoir Freya-San.

Elle se retourna vers le dortoir sans ne plus poser un regard sur le jeune homme, malgré qu’elle est une envie folle de le faire * Non il ne faut pas que je me retourne. * Elle était tellement dans ses pensé qu’elle ne regardait pas devant elle et ce prit une personne en pleine figure. Elle cria immédiatement sur l’homme ce trouvant devant elle malgré qui était très musclé et trois fois plus grand qu’elle.

-Non mais vous ne savez pas regarder devant vous ? Ou achetez-vous des lunettes.

-Quoi ?

La jeune femme n’avait pas comprit la leçon que Freya-San lui avait pourtant si bien dit il fallait qu’elle ouvre sa bouche au lieu de se taire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Kakumei
Serveur au hot club /2-B
Serveur au hot club /2-B
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 27
Localisation : À côté d'un chat je pense

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Jeu 19 Aoû - 21:25

À peine le temps de pouvoir s’éloigner de quelques pas que le son de la voix de la miss l’atteint avec bien plus d’intensité que les autres fois. Elle lui avait offert un sourire et maintenant elle l’appelle. Est-ce le genre d’appel pour qu’il reste à ses côtés, qu’il ne s’en aille pas une nouvelle fois ? Elle cherche la sécurité, le contact. Peut-être qu’elle essaie de ne plus être seul, mais jamais elle ne se l’avouera à elle-même, s’en est une certitude. Il ne s’était pas retourné en l’entendant, elle n’a pas à lui courir après si comme elle vient de le dire, ils ne se connaissent pas. Pourquoi court-elle après une personne dont elle ignore tout ? Il n’a rien demandé en retour de ces quelques services, elle peut en être heureuse de ne pas lui en être redevable. Mais que voulez-vous, on aura beau tout faire, elle n’en fait qu’à sa tête au point d’en attirer les regards d’autrui. Cela ne doit pas être bien facile pour elle, mais en entendant une voix masculine s’adresser à la miss, il ne put s’empêcher de s’arrêter sur place pour voir la situation. Et si jamais il s’agissait encore d’une personne qui allait la foutre dans un autre problème ? Halala, elle n’arrêtera jamais. Mais à sa grande surprise, elle sut répondre convenable à cette personne en la laissant sur sa faim pour rapidement se saisir de l’attention de son dit « sauveur ». Avoir besoin de son aide ? Lui demandait un service plus tard pour être rembourser ? Lui qui pourtant lui avait dit que ce n’est pas nécessaire, la voila qui insiste d’avantage, beaucoup trop même.

Pour lui faire plaisir et qu’elle cesse ainsi de le poursuivre, un simplement mouvement de la tête suffit pour lui répondre que lorsque l’occasion se présentera, il ne l’oubliera pas. En sentant son regard se plonger dans le sien, il comprit rapidement qu’il n’avait d’autre choix que d’écouter son récit, ou tout du moins la raison qui l’a poussé à récupérer cette photo à tout prix. Un mec qui se travesti pour elle pour l’amuser ? Quelle délicate attention de sa part, et c’est parfaitement normal qu’elle ne veut pas que qui que ce soit tombe dessus au risque d’attirer de gros ennuie à ce malheureux individu. Il ne lui avait pourtant rien demandé sur le contenue de cette photo, mais bon, c’est toujours bien de savoir pour quoi on s’est donné tant de mal à la récupérer n’est-ce pas ? Sur ces mots, la miss montra bien son envie de ne pas rester d’avantage à ses côtés pour peu de temps plus tard ne plus y être. Il soupirait au vu de la situation, mais un sourire discret se dessina sur son visage. Content ? Pourquoi donc ? Parce qu’il vient de faire la rencontre d’une personne intéressante ? Il secoua un instant la tête pour reprendre ses esprits. Peut-être n’aurait pas t-il du revenir à la réalité puisqu’un mauvais pressentiment s’empara de son corps, le faisant frissonner d’un seul coup. AH non, à peine sort-elle d’un problème qu’elle se retrouve dans un autre, elle ne s’arrêtera jamais, elle ne comprendra jamais la leçon tant que le pire ne lui sera pas arrivé.

À en voir le gabarie de la bête, la miss n’a vraiment aucune chose de s’en sortir seule. Le pire dans tout ça c’est que c’est encore de sa faute et non celle de cet homme. Comment va-t-elle faire pour s’en tirer cette fois ? L’homme en question n’a pas l’air bien méchant, mais le comportement de la belle envers lui l’a certainement bien irrité. De son imposante stature il s’était avancé vers elle pour la coincer contre un mur. Bloquer entre la pierre et ce corps bien trop grand pour elle, elle n’y arrivera pas. Il n’est pas en contact avec elle, mais il l’empêche toutefois de pouvoir s’échapper.

-C’est plutôt à toi de porter des lunettes ma jolie, ça te donnerai même un côté plus sexy.

Il ne l’amine pas sur les mots, surtout que ses gestes l’accompagnes dans ses paroles en se saisissant du minois de la petite par le menton entre ses doigts fins. Même ainsi déchirer, sa robe ne lui permettra jamais de se battre, c’est bête.

-À en voir tes fringues tu dois être bien riche. Ne serais-tu pas une de ces petites Master de ce lycée ? Où est ton chien de garde ? Tu dois bien avoir un Honey avec toi non ? Où est-il ? Ou elle. Se serait plus amusant.

Le pauvre en pleure intérieurement de tristesse et de fatigue en voyant dans quel genre de pétrin elle s’est encore fourré. D’autant plus que dans sa position, elle ne peut vraiment rien faire, elle ne peut que répondre à ses questions et espérer être sauvé, parce que seule, elle ne pourra pas, s’en est une évidence et elle doit bien s’en rendre compte.

-Il n'est pas là ? Dommage, il aurait pu me supplier de te laisser tranquille. Tu es seule hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ema Hihara
Serveuse au maide café/2-B
 Serveuse au maide café/2-B
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 15/08/2010

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Ven 20 Aoû - 13:41

Ema ne s’avait pas tenir sa langue, a la place de s’excuser elle crie sur l’inconnu, cette femme avait un sale caractère, elle rejeté la faute sur cet homme imposant et musclé alors que la seule fautive c’est elle est personne d’autre. Mais ça elle ne se l’avouera jamais la belle était bien trop têtu pour cela, l’homme quand a lui était très énervé a tel point qui l’avait coincé contre le mur. * Et merde, je suis bloqué entre ce mur et ce molos.* Quand l’homme lui dit

-C’est plutôt à toi de porter des lunettes ma jolie, ça te donnerai même un côté plus sexy.

Elle s’avait mit à se moquer de lui puis le regarda avec un regard étrange.
-C’est vrai sexy vous dites, vous par contre vous seriez encore plus laid avec des lunettes a et pour information je ne suis pas votre jolie et je ne le serai jamais.

L’homme avait un regard démoniaque, la jeune Ema était de plus en plus insolente mais aussi inconsciente face a lui, la façon d’on elle lui parler n’était pas très convenable vu la situation dans laquelle elle se trouve, cette dernière devrait ce taire un peu. L’homme saisie le menton de la belle entre ses mains ce qui énerva Ema au plus au point, elle voulait lui sauté dessus pour le tuer mais ne fit rien et écouter les questions de l’homme.

-À en voir tes fringues tu dois être bien riche. Ne serais-tu pas une de ces petites Master de ce lycée ? Où est ton chien de garde ? Tu dois bien avoir un Honey avec toi non ? Où est-il ? Ou elle. Se serait plus amusant. A ces questions la jeune femme ne répondit rien ou plutôt elle lui sourie méchamment pus il ajouta

-Il n'est pas là ? Dommage, il aurait pu me supplier de te laisser tranquille. Tu es seule hein.

-Quel belle déduction auriez-vous un cerveau dans tous ces muscles. Oui je suis une de ces petites Master comme vous le dites si bien ensuite je n’ai pas d’Honey pourquoi vous êtes intéressé ? De toute façon si j’en avais un je ne vous aurais jamais permis de parle de lui de cette façon cette personne ne serai pas un chien de garde mais mon ami. Ce n’est pas mon statue sociale qui va me permettre d’humilier mon Honey en plus de ça, il pourra rester étudier gratuitement dans notre lycée malgré qu’il ne soit pas riche. Pourquoi je vous dis tout ça vous me faite perdre mon temps, je n’ai pas envie de jouer avec vous alors laissé moi partir tout de suite avant que je m’énerve vraiment.

Ema en avait marre de répondre a ces questions elle ne put contenir sa colère, l’homme quand a lui était hors de lui il leva sa main sur la jeune femme est lui donna une gifle monumentale cette dernière n’avait pas bougé d’un cil sa joue avait prit une teinte rouge, elle se mit à rire et a touché l’endroit ou l’homme venait de poser sa marque.

-J’aurai honte si j’étais vous, frappé une femme ce n’est pas digne d’un homme ! A présent je vais devoir me montré plus méchante en me battant contre vous.

La jeune femme était prête a ce battre, elle n’avait pas peur de l’homme par contre sa tenu n’était pas faite pour ça elle déchira le bas de sa robe pour pouvoir bougé les deux jambes ce qui étonna l’homme qui lui bloqué la route et se préparer a attaqué * Bon même si j’ai peu de chance de le battre je ne vais pas abandonner a moins que mon sauveur surgie de nulle part comme la dernière fois et viens a mon secours.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Kakumei
Serveur au hot club /2-B
Serveur au hot club /2-B
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 27
Localisation : À côté d'un chat je pense

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Ven 20 Aoû - 14:31

De quoi peuvent-ils bien parler ces deux là ? Il les avait totalement perdu, l’homme et la miss n’étaient plus au même endroit que tout à l’heure. Inquiet et avec ce mauvais pressentiment, il s’était mis une nouvelle fois à la recherche de cette petite. Elle n’apprendra jamais tant qu’elle n’aura pas vécu la chose elle-même c’est ça ? Mais jamais il ne pourra ce permettre de la laisser vivre de tels choses. Certes, dans sa façon de se comporter et de répondre, elle ne facilite pas beaucoup les choses, au contraire, c’est à peine si elle se jette dans les ennuies. Vraiment, que faut-il faire pour qu’elle comprenne ? Il l’ignore réellement. Perdu dans sa recherche, ne sachant pas où ils se trouvent, se le son d’une voix forte et grave qui le guida sur le bon chemin pour enfin lui faire apercevoir quelques silhouette au loin. Cette carrure, ça ne peut être que lui, ça ne peut être que « l’agresseur » de la demoiselle. De peuvent-ils bien parler ces deux là ? Honey ? Master ? Qu’est-ce que c’est que ces conneries là. Certainement une nouvelle mode ou bien une façon d’appeler les riches et leurs serviteurs. Mais à en croire les propos de la miss, c’est totalement différent, du moins sur certains points. Là encore il ne comprend rien, il n’avait jamais entendu parler de ce genre de chose jusqu’à maintenant.

Mais là n’est pas le plus important, en voyant la main de l’homme s’abattre avec force sur la joue d’Ema, le pauvre ne put contenir son envie de lui faire regretter ce geste. Comme elle vient si bien de le dire, il devrait avoir honte, ça ne ce fait pas de battre une jeune femme aussi chiante soit-elle. Elle lui a manqué de respect c’est clair, mais en rien elle ne méritait une telle punition. Récolter ce que nous avons semé ? Elle ne récolte pas là, elle subit, c’est différent. Audacieuse comme elle est, elle garde une trop grande confiance en elle pour croire qu’elle parviendra à bout d’une personne comme lui. De là où il est, il peut voir tout ce qu’il se passe, il peut remarquer que la belle avait mis en lambeau sa robe pour certainement pouvoir lutter contre lui. Mais tout homme sait à quoi s’attendre avec les femmes et elle doit s’en être rendu compte. Quoiqu’il en soit, devant la monté d’adrénaline chez la miss, le molos ne put se retenir de lui donner une gifle avant de se saisir de son col pour la forcer à le regarder droit dans les yeux.

-Ecoute moi ma belle, tu peux prends tes airs de petite bourge, ça ne marchera avec personne. Un ami tu dis ? Au final ça restera un chien avec lequel tu pourras jouer. Mais c’est vrai que à voir ta face, personne ne voudrait devenir ton Honey, personne ne voudrait trainer avec une fille comme toi. Tu es et tu resteras toujours seule, que tu le veuille ou non.

Pfiou le salaud, il n’hésitait pas une seule seconde à lui dire ce qu’il pense. Peut-être qu’avec tout ce qu’il vient de lui sortir, qu’il la profondément atteint sans qu’il ne le sache, il est même possible qu’il ait réveillé d’anciennes blessures. Mais là le jeune homme ne peut le laisser aller plus loin, il y a des limites à ne pas dépasser. La tenant toujours par le col d’une main, de l’autre il s’apprêter à lui donner la preuve de sa force tel une bête en pleine figure. Après tout, peu importe ce qu’elle est, pour lui elle n’est qu’une proie parmi tant d’autre. Il venait de décocher son poing tel une flèche qui se diriger droit sur sa cible, mais celle-ci ne put l’atteindre à cause d’un bouclier dans lequel elle vint se perdre.

-Je n'ai rien compris à vos conneries, mais quoiqu’il en soit, elle n’est certainement pas seule, du moins à partir de maintenant.

C’est avec un sourire en coin que le jeune releva la tête pour faire face au loup sauvage, le regardant de ses deux yeux améthyste dont la lueur est étrangement meurtrière. Les souvenirs d’une période qui revienne, le bon vieux temps où le petit lutter contre des gangs pour l’honneur du sien. Il serrait avec force le poing de l’animal pour à son tour décocher sa flèche qui quand à elle, atteint sa cible avec assez de force pour repousser l’ennemi.

-Y a des limites à ne pas franchir, elle t’as offenser, tu lui a rendu la monnaie, vous êtes maintenant quitte. Aucun de vous n’a besoin de présenter ses excuses je pense, elle a suffisamment payer.

N’en faire qu’à sa tête ? C’est bien ce que le grand bonhomme est en train de faire. Comment peut-il se laisser faire alors qu’il a été interrompu par un inconnu. Halala, soupir et re soupir comme la dernière fois, Les flèches se décochèrent les unes après les autres, d’un mouvement de la tête il venait de passer à coter pour faire glisser ses doigts le long de son bras pour s’en saisir et s’en servir d’appuie afin de lui faire faire la rencontre avec son genou en pleine figure. La vue un peu dans la brume, Le jeune homme profita de cette situation pour se saisir du poignet de la belle pour s’enfuir avec elle au loin.

-Viens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ema Hihara
Serveuse au maide café/2-B
 Serveuse au maide café/2-B
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 15/08/2010

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Sam 21 Aoû - 13:50

Alors que la jeune femme ce préparé a contre attaqué ce dernier la gifla de nouveau est lui saisie son col, Ema avait du mal à se défendre face a cette grosse brute, elle gigota dans tout les sens pour qu’il lâche prise mais rien n’y fait le pire dans tout ça c’est qu’elle est obliger de le voir droit dans les yeux.

-Ecoute moi ma belle, tu peux prends tes airs de petite bourge, ça ne marchera avec personne. Un ami tu dis ? Au final ça restera un chien avec lequel tu pourras jouer. Mais c’est vrai que à voir ta face, personne ne voudrait devenir ton Honey, personne ne voudrait trainer avec une fille comme toi. Tu es et tu resteras toujours seule, que tu le veuille ou non.

Ema ne lui dit rien, les paroles de l’homme en face d’elle eu comme un électro-choque c’est vrai qu’elle était seule depuis toujours les seules personnes qui compté pour elle était son cousin Kazuki et Ekaterina-chan sa meilleure amie qu’elle na pas vu depuis quelques temps quand ces derniers n’était pas là elle était seule dans sa grande maison, elle ne voyer pas de jeune de son âge depuis son enlèvement, il n’y avait que des personnes beaucoup plus âges qu’elle qui ne la comprenait pas. Ema restais tout le temps seule dans sa chambre ou dans son jardin pour regarder le ciel. * il a raison, personne ne veux de moi comme amie.* Elle fut touché en plein cœur par cette remarque blessante. Au même moment l’homme allé lui envoyer son poing en plein visage en voyant cela Ema fermât les yeux mais les ouvris aussitôt en ne sentant pas le coup arrivé. * Freya-San pourquoi est-il là ?*

-Je n'ai rien compris à vos conneries, mais quoiqu’il en soit, elle n’est certainement pas seule, du moins à partir de maintenant.

Ema sourie à cette remarque. * Il est inconscient de lui parler comme ça il va s’attirais les mêmes ennuis que moi.* Elle se sentait moins seule avec Freya-San a chaque fois qu’elle avait des problèmes il est là pour la protégé, Ema était heureuse de voir que quelqu’un était là pour elle et pour personne d’autre son cœur battais la chamade. * Va-t-il vouloir devenir mon ami ?* La jeune femme vu que son sauveur avait un regard des plus étrange elle se demander ce qu’il était vraiment comment pouvais t’il se battre si bien en voyant ce dernier envoyer un coup de poing magistrale a la brute épaisse elle ne put s’empêchais de sourire.

-Y a des limites à ne pas franchir, elle t’as offenser, tu lui a rendu la monnaie, vous êtes maintenant quitte. Aucun de vous n’a besoin de présenter ses excuses je pense, elle a suffisamment payer.

La belle ne dit rien du tout elle n’allé pas en rajouter pour énerver l’homme qui était déjà en colére. * J’airais bien aimé lui dire que jamais je demanderai pardon a un monstre pareil mais il ne faut mieux pas que j’en rajoute.* La jeune femme regardais la scène avec stupeur, la brute ne voulais pas s’arrêté les deux hommes s’envoya coups sur coups jusqu’au moment ou le beau jeune homme lui envoya son genou au visage de leur ennemie. Après cela Ema sentie Freya lui tenir son poignet pour leurs permettre de s’enfuir. Les deux jeunes couraient assez vite jusque dans un recoin ou personne se trouvais ni les voyaient. La jeune femme était à bout de souffle mais au moins elle était seine et sauve grâce au beau Freya. Le jeune homme quand a lui tenait toujours son poignet mais cela ne la dérangé pas bien au contraire elle affichait un petit sourire

-Vous êtes arrivé à temps Freya-San ! Au pire j’aurais du lui faire du charme pour qu’il me lâche mais heureusement je n’ai pas eu à le faire.

La jeune femme se détacha de son sauveur pour s’approchait de la joue de ce dernier et posa ses lèvres.

-Votre récompense pour m’avoir secouru une nouvelle fois.

Ema alla vers son sac est oui elle n’allé pas l’oublier puis regarda a l’intérieure pour voir si elle ne trouva pas une tenu à se mettre. Elle vu qu’il y avait une paire de basket un mini short vert et un t-shirt blanc malgré que cette tenu ne fessait pas chic ou bien habiller, elle voulu la porter elle regarda autour d’elle pour s’apercevoir qu’ils n’étaient qu’as deux elle lui dit

-Pouvez-vous fermer les yeux et vous retourné Freya-San je voudrais mettre une autre tenu que j’ai trouvé dans mon sac.

Quand le jeune homme fit dos a elle, Ema enleva sa robe déchiré pour enfiler son bas puis son haut elle en profita pour attaché ses cheveux. * Au moins avec cette tenu personne ne pourra se douté que je suis une Master du moins pour aujourd’hui.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Kakumei
Serveur au hot club /2-B
Serveur au hot club /2-B
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 27
Localisation : À côté d'un chat je pense

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Sam 21 Aoû - 17:53

Le petit duo était parvenu à s’enfuir bien loin pour échapper aux griffes de la petite vermine qu’ils venaient de laisser derrière eux. Où sont-ils maintenant ? Certainement dans un bout de forêt, enfin, dans un coin un peu isoler du reste. Ici se trouve de l’herbe et quelques arbres, un genre de parc. Cacher derrière un arbre ils peuvent enfin reprendre un peu leurs souffles, cette folle course n’a pas était de tout repos, en particulier lorsqu’il s’agit de se mettre à l’abri du moindre danger. Le dos en appuie contre la matière, il commençait un peu à se calmer, ne faisant même pas attention au fait qu’il tenait encore entre ses doigts le poignet de la miss. En l’entendant, il ne put s’empêcher de la regarder en coin. Lui faire du charme ? Avec la manière dont elle lui avait parlé ? Le pauvre, si elle savait ce qui le serait arrivé si elle aurait fait du charme. Pour lui, ça aurait été une invitation plus qu’autre chose mais bon, vaut mieux ne pas lui en dire d’avantage. Elle finira bien par se rendre compte de son comportement, elle prendra conscience des conséquences avec le temps, laissons là découvrir les tourments de la vie. Son emprise sur son poignet ne resta pas ainsi plus longtemps, elle se libéra pour le laisser ressentir un contact doux et humide sur sa joue. Les lèvres de la belle venaient de s’y poser. Une récompense ? Il lui avait pourtant bien dit un peu plus tôt qu’il n’attendait rien d’elle, du moins, qu’il ne voulait rien pour ses actes d’égoïsme, puisque c’est ainsi qu’il veut se faire passer.

Il ne dit rien sur le moment, il se contenta de la regarder faire, l’observant fouiller dans le sac qu’elle avait emporté avec elle pour en sortir des vêtements. Qu’est-ce qu’elle fout avec d’autres affaires dans son sac ? Il en sait rien du tout, mais après tous, c’est elle que ça regarde, ce n’est pas son problème. Suite à sa demande bien particulière, voir même intéressante, il s’était retourné pour lui montrer une nouvelle fois son dos, fermant les yeux par la même occasion. Halala, elle n’a pas idée de l’endroit où ils se trouvent actuellement ? Elle compte se changer ici ? Bon d’accord, c’est vrai que la chance de rencontrer quelqu’un ici reste assez rare mais tout de même. C’est donc ainsi qu’une jeune femme est en train de se dénuder dans son dos pour changer de tenue. En tant normal, s’il en suit l’exemple de quelques mecs de sa bande, il se serait retourné pour jeter un petit coup d’œil sur le corps svelte qui est le sien. Mais voila, il n’en fit rien à cause de l’éducation de sa mère qui est celle de respecter les femmes. Tant qu’elle ne lui fera pas signe, il ne se retournera pas.

-Dites moi, ça vous arrive souvent de vous changer en pleine nature avec un garçon à côté ?

Il se mit à rire très légèrement sur le moment, ce n’est bien évidement qu’une petite blague au vue de la situation, mais au moins, ça apaisera d’avantage l’atmosphère qui pèse autour d’eux. De quoi peut-il bien parler ? S’il en suit son habitude et son instinct, il aurait fait comme la dernière fois, s’éclipser encore pour la laisser. Mais là, vu ce qu’elle est en train de faire, il ne peut la laisser ainsi en position de faiblesse, parce que bon, faut bien l’avouer, aussi forte soit-elle, la situation la m’est un peu en difficulté.

-Hum au faite…Je sais que ça ne me regarde pas. Mais !!

Il se retourna d’un seul coup, ne faisant pas gaffe si elle était complètement habillée ou pas. Il s’était retourné pour ensuite s’approcher et la bloquer contre le tronc de l’arbre comme l’avait fait l’autre contre le mur, à la différence que lui ce n’est pas pour lui faire de mal. Elle est donc le dos collé à l’arbre, la main gauche du jeune était en appuie sur celui-ci et son visage faisait face au sien, son regard plongé dans le sien.

-Va falloir apprendre à contrôler vos pulsions vis-à-vis des hommes. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais ils ne sont pas tous fourré dans le même sac vous savez ?

Son autre main venait de glisser auprès de sa joue pour lui glisser une mèche qui rester derrière son oreille avec un petit sourire.

-J’espère qu’avec tous ça, vous en tirerez quelques leçon. Et puis, c’est quoi cette histoire de tout à l’heure ? Cette connerie concernant l’école et tout le reste ?

Parce que oui, le pauvre petit en ignore les règles et tout ce qui va avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ema Hihara
Serveuse au maide café/2-B
 Serveuse au maide café/2-B
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 15/08/2010

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Sam 21 Aoû - 21:52

La jeune femme venait de finir de se préparé mais ne dit un a son sauveur pour qu’il reste dos a elle pendant encore quelques instants cela l’amuser de le voir si obéissent, un autre homme ce serais déjà retournée pour ce rincé l’œil mais lui non

-Dites moi, ça vous arrive souvent de vous changer en pleine nature avec un garçon à côté ?

Ce dernier en lui disant cela riait elle décida de joindre son rire au sien.

-Non c’est la premier fois que cela m’arrive, vous savez il n’as personne appart vous et moi donc ce n’est pas bien grave de plus je suis persuadé que vous ne tenterais rien contre moi, vous êtes un homme bien Freya-San.

Après ces quelques mots elle regardait le jeune homme de haut en bas elle le trouvait charment même de dos il n’est pas comme tout ces autres hommes qui la dragué à chaque fois qu’elle poser son regard sur l’un d’eux. Elle arrêta sa contemplation quand il voulu lui demander quelque chose, il se retourna vers la belle d’un seul coup puis s’approcha de plus en plus d’elle pour la bloqué contre un arbre, elle n’osa rien dire quand l’homme plongea son regard dans le sien elle était comme rassuré mais aussi envouté par les beau yeux de ce dernier.

-Va falloir apprendre à contrôler vos pulsions vis-à-vis des hommes. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais ils ne sont pas tous fourré dans le même sac vous savez ?

-Vous avez surement raison, mais tout les hommes que j’ai rencontrais jusqu’as présent était comme dans mon passé mis a par Kazuki et vous Freya-San je les déteste, ces hommes me prenne pour un morceau de viande qui aimerais posséder et puis j’ai mon caractère soit on m’accepter avec ou soit on ne m’aime pas je m’en fiche je ne le changerais pas pour autant.

Le beau Freya venait de glisser sa main prés du visage de la jeune Ema pour lui remettre une mèche mal placé. Freya avait un sourire au creux des lèvres. * Il est beau quand il sourie, rah pourquoi je pense ça de lui, je ne doit pas m’intéressé a lui.* Elle ne le regardait plus dans les yeux trop troublé par son sourire.

-J’espère qu’avec tous ça, vous en tirerez quelques leçons. Et puis, c’est quoi cette histoire de tout à l’heure ? Cette connerie concernant l’école et tout le reste ?

Elle le regarda cette fois dans les yeux.

-Oui j’en ai tiré une leçon, la prochaine fois je ne mettrais pas de robe comme ça quand je dois me battre je serai plus a l’aise. Un sourire ce dessina sur ses lèvres, elle n’avait rien comprit du tout comme toujours d’ailleurs. Pour ce qui est de l’école vous n’êtes pas au courant ? Ema n’en revenait pas qu’il ne s’avait rien sur ce lycée, elle se demanda même pourquoi il était venu étudier là s’il ne s’avait rien.

-En faite c’est très simple cette école n’est pas comme les autres comme vous aviez du le voir il y a différents milieu sociale dans ce lycée les riche appelé les Master ont comme serviteur ou partenaire un Honey ces derniers sont de classe social moyenne ou pauvre en contre partie ils peuvent étudier gratuitement avec différents avantages que seul les riches avaient par contre si l’Honey ne se trouve pas de Master il risque d’être renvoyer, pour signer leur union ils devront porter tout les deux une même boucle d’oreille. Moi je n’ai pas encore trouvais d’Honey est je m’en fiche de toute façon.

Ema regardais sa nouvelle tenu puis autour d’elle pour voir si personne ne venait prés d’eux elle décida de posé a son tour des questions.

-Pourquoi êtes vous rentré dans ce lycée si vous ne saviez pas cela ? J’aurais aussi voulu s’avoir si je ressemble à une personne normale et non a une riche avec cette tenue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Kakumei
Serveur au hot club /2-B
Serveur au hot club /2-B
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 27
Localisation : À côté d'un chat je pense

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Sam 21 Aoû - 22:52

Halala, elle n’apprendra donc jamais si personne n’est là pour le lui dire clairement. Mais là, pour le moment, il n’a pas envie de le faire, c’est avec l’expérience qu’elle prendra réellement conscience. Elle ne pourra pas toujours compter sur quelqu’un pour lui venir en aide, et combien même elle aura confiance en elle, elle trouvera toujours plus fort qu’elle. À ce moment, si personne n’est là pour elle, comprendra-t-elle vraiment ? Il en doute un peu c’est bien vrai. Mais il sait parfaitement qu’elle n’est pas si idiote et qu’elle arrivera à trouver ce qui parfois ne va pas, ce qu’il faut faire et ne pas faire. Dans sa situation, elle ne bronche pas, elle ne cherche même pas à le repousser, c’est à croire qu’elle se plait bien ainsi. Mais est-ce la seule raison ? Non, peut-être a-t-elle une trop grande confiance en lui alors qu’elle ne le connait pas. Après tout, grand nombres de personnes dans ce monde donnent au départ une bonne impression pour ensuite pouvoir manipuler avec plus de faciliter leur proie. Est-ce le cas ? Mystère.

Au courant de quoi ? Ca il aimerait bien le savoir. Mais en l’écoutant bien attentivement, tout devient maintenant plus claire. Le fait que le gros balourd parle de Master et d’Honey, qu’il en parlait ainsi que si la deuxième classe n’étaient que des chiens pour la première. Tout devient plus net dans son esprit, la brume qui s’y était installé se dissipa petit à petit pour l’aider à trouver un repère. Si ce n’est que l’argent, qu’est-ce qui différencie tant que ça les Master des Honey ? Qu’est-ce qui permet de dire que telle personne est dans cette catégorie ou l’autre. Ca, il aimerait bien le savoir. Les riches sont des Master ? Alors le reste n’est rien d’autre que des serviteurs, des esclaves ? Il a assez de mal à s’y faire avec ce genre de truc. Prenant du temps pour réfléchir à tout ça, pour voir où est sa place, la belle en profita pour poser à son tour deux trois questions à son interlocuteur.

-Pourquoi je suis venu ici ? La réponse est pourtant simple non ? Je suis là parce qu’on m’a bien évidement dit que je n’aurai rien à payer. Pour une personne comme moi, un lycée qui ne coute rien est comme une mine d’or je pense.

Pour ce qui est de la deuxième question, il la regarda de haut en bas puis dans le sens inverse pour en venir à elle.

-Vous ressemblez à une personne normale. D’ailleurs, à part les tenues de valeur, dans ce lycée, qu’est-ce qui nous permets de nous différencier ? Il doit bien y avoir quelque chose qui permet aux Master et aux Honey de s’identifier non ? Ces boucles d’oreilles, se sont les Master qui les ont où bien une fois qu’ils ont trouvé leur partenaire, ils doivent aller en faire la demande à la direction ? Et puis, c’est un peu dégueulasse vous ne trouvez pas , que seul les Honey peuvent se faire virer alors que les Master sont également dans la même situation. D’accord, ils ont de l’argent, mais si on se base aux règles, il faut former une paire si j’ai bien comprit. Alors au bout d’une limite de temps, ceux qui n’ont pas de partenaires, Honey comme Master doivent être expulsé. Après on se demande pourquoi il y a de tel conflit entre les classes social si déjà on nous considère si différemment ici.

Il se laissait aller à ses impressions, à ses pensées. Doucement il s’était écarté de la miss pour la libérer de son « emprise ». Il se laissait retomber contre l’arbre, le dos contre celui-ci, juste à côté de la miss avant de relever la tête vers elle.

-Avec tout ça, si j’ai bien comprit, je suis donc un Honey c’est ça ?

Il avait à ce moment –là un léger sourire aux lèvres alors que dans son regard on peut y lire l’innocence qui lui est propre. Il ignorait vraiment toutes ces règles plus qu’étranges.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ema Hihara
Serveuse au maide café/2-B
 Serveuse au maide café/2-B
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 15/08/2010

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Mar 24 Aoû - 14:02

Ema était en pleine réflexion sur le fait que cet homme en face d’elle ne connaissez rien de son nouvel établissement quand ce dernier lui dit

-Pourquoi je suis venu ici ? La réponse est pourtant simple non ? Je suis là parce qu’on m’a bien évidement dit que je n’aurai rien à payer. Pour une personne comme moi, un lycée qui ne coute rien est comme une mine d’or je pense.

A cette remarque plus que surprenante la jeune Ema lui répondit.

-Vous auriez du mieux vous renseignez alors, pensez vous vraiment qu’un lycée comme Shitsu ferai cette offre sans avoir une idée derrière la tête, si pour vous c’est une mine d’or pour moi c’est ma seule chance d’être enfin libre.

La liberté était la seule chose qu’elle demander l’idée de devoir rester encore chez elle lui traversa l’esprit, ce lycée était certes très étrange mais il lui permet de rester loin de ses parents est ça c’était la meilleure chose pour elle, ensuite il lui dit qu’elle ressemblait a une personne normale Ema fut soulagé par cette réponse puis écouta avec attention ce que lui dit le jeune homme. *Ce qui nous permet de nous différencier, s’identifier, faire la demande a la direction.* Ema s’avait chacune de ses réponses et n’allé pas tardé à lui dire. Elle vu le jeune homme s’écarté d’elle puis s’assoir contre l’arbre tout en relevant sa tête pour la regardé, cette dernière le regarda droit dans les yeux puis commença à répondre a ses questions.

-Rien ne peut nous différencier chacun de nous a un cœur qui bat même si certaines personnes ce croivent supérieur aux autres ensuite pour ce qui est des boucles d’oreilles le Master les possèdes donc c’est lui qui le donne a son Honey aucune demande n’est faite a la direction. Ce qui m’étonne dans tout ça c’est que la direction vois tout, cela me fait froid dans le dos a l’idée qu’ils savent que je ne suis pas là pour trouvé un Honey mais plus pour être tranquille après c’est vrai que le fait de renvoyer les Honey est non les Master est injuste mais vous savez Freya-San les Master doivent payer pour étudier ici, seul les Honey ne paye pas, on peut dire que ce sont leurs Master qui paye pour eux.

La jeune femme s’accroupie en face de Freya et lui chuchota.

-Freya-San il y a toujours eux des conflits dans les classes sociales mais ici ont le ressent encore plus, ils y a trop de riches qui se sentes supérieurs vous savez malgré que je sois moi aussi riche je ne les supporte pas.

Puis la jeune femme s’allongea sur l’herbe fraiche est contempla ainsi les nuages.

-Avec tout ça, si j’ai bien comprit, je suis donc un Honey c’est ça ?

La jeune femme tourna la tête vers son interlocuteur pour le regardé elle vit alors qu’il avait un petit sourire aux lèvres puis dans ses yeux une lueur qu’elle ne connaissait pas.

-Si vous êtes de classe moyenne ou pauvre oui vous êtes un Honey sinon vous êtes comme moi un Master. Vous savez il y a plus d’Honey que de Master ici donc dépêchez vous de trouvé une ou un Master si vous tenez a resté étudier gratuitement ici. Moi personnelle je ne veux pas trouver d’Honey, si quelqu’un viens me demander de devenir son Master il aura droit a mon regard noir et un NON prononcer de manière a le faire fuir. Comme la si bien dit l’homme de tout à l’heure personne ne voudrait de moi de toute façon étant donné qu’il aurai soit peur de moi ou soit que mon sale caractère le fera fuir donc je n’en veux pas.

La jeune femme eu un petit sourire triste puis retourna dans sa contemplation de tout a l’heure c'est-à-dire regardé des nuages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Kakumei
Serveur au hot club /2-B
Serveur au hot club /2-B
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 27
Localisation : À côté d'un chat je pense

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Mar 24 Aoû - 16:23

Tant d’explication qui lui font mal à la tête. L’injustice de ce lycée est vraiment pourrie, mais comme elle vient de l’expliquer, c’est en quelque sorte le master qui paye pour son Honey en lui permettant de rester étudier ici. Dans un sens, ça change un peu son point de vue sur cette règle là, mais pour ce qui est de ce différencié, il ne pensait pas vraiment à ça en faite. Il pensait plutôt à quelque chose de matériel, par exemple dans les uniformes. Un badge, une cravate ou un foulard de couleur différente, un ornement qui permet de faire la différence entre les deux catégories. Parce que bon, ce n’est pas bien difficile d’imiter une personne riche, tout Honey en est parfaitement capable, mais eux, ils ne pourront jamais imiter une classe moyenne ou pauvre puisqu’ils ont jamais était en manque d’argent. Ils n’ont certainement jamais connu la peur de tout perdre. Halala, c’est compréhensible le fait qu’elle n’aime pas ceux qui se sentent supérieur aux autres, il ne suffit que de leur foutre une raclé pour qu’il comprenne un peu la leçon. Il la regardait s’allonger pour ensuite continuer de l’écouter. La direction a donc un œil sur tout ce qu’il se passe ici ? Bah oui c’est ça, alors pourquoi personne n’a bougé ses fesses pour lui venir en aide hein ? Si vraiment elle voit tout ce qu’il se passe, alors pourquoi n’essayent-ils pas de faire en sorte que ce genre de chose ne se reproduit ? Est-ce parce que ça permet de voir leur comportement vis-à-vis des dangers, d’analysé les gestes de chaque être ici tel des bêtes de foire ? C’est vraiment insensé.

Elle ne cherche pas d’Honey ? Alors pourquoi vient-elle aussi ici ? Pour être tranquille, d’après ce qu’elle vient de lui dire. Ainsi donc elle est du genre à vouloir fuir la famille pour ne plus à devoir supporter le poids qui pèse sur ses épaules, c’est parfaitement compréhensible bien qu’il ne peut imaginer ce qu’elle a subit. Après tout, il n’a jamais connu une vie telle que celle-ci…Enfin c’est assez vite dit puisqu’en réalité il fait parti de cette même classe social. Ses parents son riche, mais ils voyagent tellement qu’il doit vivre avec une autre personne qu’il considère également comme sa propre mère. Du coup, puisque d’un côté il est riche et de l’autre il est pauvre, est-il un Honey ou un Master ? Là maintenant il n’en sait rien. Mais étant donné que c’est par ses propres moyens qu’il se débrouille et qu’aucune charge ne lui est accordée, il doit donc être un Honey. Cela signifie donc qu’il devra un jour ou l’autre trouver un Master avec qui s’allier ? Ha non, pas de chance, vraiment. En l’écoutant il pouvait parfaitement distinguer le timbre de sa voix, l’effet qu’elle ressent en repensant aux paroles de l’autre balourd. Ca n’a vraiment pas du être facile pour elle, mais on ne peut pas revenir en arrière malheureusement. Doucement il se relevait pour s’approcher vers elle en marchant telle un félin, à quatre patte sur le sol pour passer ses mains de chaque côté de sa tête et la regarder dans les yeux.

-Refuser ainsi serait vous rabaisser à ses paroles. Si au fond de vous vous savez ce qu’il en est réellement, alors à vous de prouver qu’il a tort. Chercher à faire fuir les gens ce n’est pas ce qu’il vous faut et vous le savez. Vous ne voulez pas être seule mais vous faites tout le contraire. Ne chercher pas à rester dans votre monde.

Il lui souriait, mais chaque mots prononcés gardent incrusté en eux un sens profond. Il se redressait doucement pour se relever complètement, baissant la tête vers elle pour toujours la fixer.

-C’est beau de faire la forte, mais c’est ce qui fait votre faiblesse vous savez ^^. Cesser de fuir et aller de l’avant. J’ai confiance en vous et votre futur, je sais que vous trouverez un jour une personne qui arrivera à vous comprendre et à prendre soin de vous. Une fois que vous l’aurez trouvé, chérissez là au lieu de la fuir, d’accord ? ^^

Il ne cessait de lui montrer ce sourire presque enfantin, mais sincère et certainement rassurant, sur ce point il ne saurait le dire lui-même. Il Commençait à s’éloigner doucement en lui adressant un petit regard avec un signe de la main.

-Si vous trouvez cette personne, faites moi signe d’accord. On se recroisera bien tôt ou tard.

C’est ainsi et sur ces derniers mots qu’il disparaissait en la laissant encore une fois derrière lui. Elle n’aura certainement pas d’autre problème dans la journée. Une fois la malchance bien épuisé, laissons place à un peu de tranquillité, du moins, espérons le.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ema Hihara
Serveuse au maide café/2-B
 Serveuse au maide café/2-B
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 15/08/2010

Feuille de personnage
Maitre(sse) ou Honey de ?:
Situation::

MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   Mer 25 Aoû - 22:37

Ema était heureuse de pouvoir étudier dans ce lycée si convoité pour les Honey c’était pour elle une chance de ce faire des amis puis sa rencontre a Freya la rendait encore plus heureuse malgré son sale caractère, il était là et l’aider en cas de problèmes. * Le ciel est si beau j’aimerais pouvoir être comme les nuages c'est-à-dire libres sans devoirs expliquer mes choix a mes parents.* La jeune femme n’avait pas vu le beau jeune homme s’approchais puis encore moins être si proche de lui, ce n’est seulement au moment ou il lui parla qu’elle vit qu’il était là entrain de la regarder tout en souriant.

-Refuser ainsi serait vous rabaisser à ses paroles. Si au fond de vous vous savez ce qu’il en est réellement, alors à vous de prouver qu’il a tort. Chercher à faire fuir les gens ce n’est pas ce qu’il vous faut et vous le savez. Vous ne voulez pas être seule mais vous faites tout le contraire. Ne chercher pas à rester dans votre monde.

La jeune femme ne sut quoi lui répondre au début, elle réfléchit un instant puis ce lance alors que pendant ce temps ce dernier c’était déjà lever sans la lâché du regard. Le son de sa voix ne laissé rien paraitre bien au contraire elle était neutre.

-Me rabaisser a ses paroles ça jamais ! Vous avez raison Freya-San il a tort mais je ne cherche pas à rester dans mon monde car celui si est bien trop dur a vivre, je ne veux pas être seule mais c’est si dur de pouvoir faire confiance a certaines personnes de nos jours puis en plus j’ai peur de m’attachais a eux pour ensuite les voir me trahir ou quitté.

Ema ne parler plus elle se redressé mais resta assisse, elle lui confier beaucoup trop de choses sur elle-même est sur ce qu’elle peut ressentir son sauveur quand a lui reprit la conversation.

-C’est beau de faire la forte, mais c’est ce qui fait votre faiblesse vous savez ^^. Cesser de fuir et aller de l’avant. J’ai confiance en vous et votre futur, je sais que vous trouverez un jour une personne qui arrivera à vous comprendre et à prendre soin de vous. Une fois que vous l’aurez trouvé, chérissez là au lieu de la fuir, d’accord ? ^^

La jeune femme prit la mou elle avait horreur qu’on lui dit que sa force était sa faiblesse, elle se demander pourquoi il lui fessait confiance étant donné que ce n’est pas elle qui la sauvé a plusieurs reprise. Elle lui dit quelques mots avec une voix d’enfant.

-Ma force ne fait pas ma faiblesse d’abord! Je ne c’est pas si quelqu’un me comprendra un jour mais en tout cas ce qui est sur c’est que je prendrais soin de lui. Oh que oui je le chérirais Freya-San il sera l’une des personnes les plus importante pour moi, je ne fuirais plus je vous le promets est moi je souhaite que vous trouvais le meilleur des Master pour qu’il soit bon, sincère mais surtout qu’il ne vous fera pas souffrir car vous mérité ce qui a de mieux.

Elle se leva pour remercier convenablement le jeune homme se trouvant devant elle celui-ci s’éloigner doucement tout en ne la lâchant pas du regard et en lui fessant un signe de la main. Ema lui fit l’un de ses plus beaux sourires tout en levant sa main gauche pour lui dire au revoir.

-Si vous trouvez cette personne, faites moi signe d’accord. On se recroisera bien tôt ou tard.

Elle cria fort pour qu’il entendais ce qu’elle avait a lui dire

-Bien sur ! j’attends la même chose de vous si vous trouvez un Master montré le moi, pour que je lui dise tout le bien que je pense de vous.^-^ J’ai était heureuse de vous avoir rencontrais, je n’ai pas oublié qu’il faut que je lave votre chemise. Je ne vous dit pas un adieu Freya-San mais un a bientôt.

Sur ceux elle ramassa mon sac est se dirigeais vers la cours du lycée sans oublier de se faire la plus discrète possible pour ne pas encore une fois s’attiré des problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau lycée [Pv Freya Kakumei]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon arrivée dans un nouveau lycée
» Première journée au nouveau lycée [Libre]
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HoneyxHoney :: Le lycée Shitsu :: La Cour-
Sauter vers: